×

paul ricard

Qui a remporté le 10ème Symposium International de peinture Paul Ricard ?

10ème symposium de peinture Paul Ricard

Le 10ème Symposium International de peinture Paul Ricard s’est clôturé ce samedi 13 juillet 2019 en présence des 5 artistes concourants, du jury et de nombreux invités.

Le jury s’est réuni samedi dernier pour élire le lauréat de cette 10ème édition du Symposium International de peinture Paul Ricard, créé en 2009 à l’occasion du centenaire de Paul Ricard. Ce jury était composé de professionnels de l’art : Myrna GIRON-RICARD, Présidente du Jury et Chargée de la culture sur les Îles Paul Ricard – En charge de l’organisation générale du Symposium ; Marie Elisabeth MERLIN, artiste-peintre et lauréate du Grand prix du Symposium 2018 (ex-aequo avec Jean-Charles Millepied, qui n’a pas pu être présent) ; Amandine HUTIN-DIANA, Chargée de mission culture à la Métropole TPM (Toulon Provence Méditerranée) ; Elisabeth FACCHIN, responsable Quai 201 des “Jeunes Amis du Mucem” ; Mireille MAESTRE, Professeure d’Arts Plastiques et Luc LACORTIGLIAArchitecte et Responsable des rénovations de l’île des Embiez.

Le jury du 10ème symposium de peinture paul ricard
De gauche à droite : Elisabeth Facchin, Amandine Hutin-Diana, Myrna Giron Ricard, Marie Elisabeth Merlin, Mireille Maestre, Luc Lacortiglia. Au centre, Robert Maestre, Commissaire du Symposium.

Ensemble et selon les critères techniques de sélection du Symposium International de peinture Paul Ricard, ils ont ainsi élu vainqueur de cette 10ème édition, l’œuvre de :

Stéphane LE MOUEL

Stéphane LE MOUEL lauréat du symposium de Bendor
Stéphane LE MOUEL, Lauréat du 10ème Symposium International de peinture Paul Ricard

Pour rappel, les 5 artistes peintres sélectionnés en juin dernier sur dossier de candidature (composé de leur CV, d’une lettre de motivation, d’une fiche administrative ainsi que des photos de quelques-unes de leurs œuvres), ont eu 6 jours, en résidence sur l’île de Bendor – du 8 au 13 juillet 2019 – pour réaliser une œuvre picturale s’inspirant de la citation de Paul Ricard [à propos de l’île de Bendor] : “Cette île m’a passionné, en y construisant un monde en miniature, tout m’était permis, je n’avais à tenir compte que de sa superficie, du ciel et de la mer comme seules limites de mes rêves.”. La Passion de Créer.

A l’issue de ces 6 jours, les peintures ont été présentées au jury de sélection.

Les peintures du 10ème Symposium International de peinture Paul Ricard :

L’œuvre de Michèle Hénot

 

L’œuvre d’Isabelle Béraut

 

L’œuvre d’Isabelle Philips-Decramer

 

L’œuvre de Stéphane Le Mouel

 

L’œuvre d’Eban

*************************************************

Merci et bravo à tous les artistes peintres présents cette année pour cette belle semaine, ainsi qu’à tous les visiteurs de l’île avec qu’ils ont eu l’occasion d’échanger et de partager mais aussi aux organisateurs et membres du jury. A l’année prochaine !

Qui a remporté le 9ème Symposium International de peinture Paul Ricard ?

tableaux de l'édition 2018 du 9ème Symposium International de peinture Paul Ricard sur l'île de Bendor
De gauche à droite, les tableaux de : Eric KAISER, Jean-Charles MILLEPIED, Anna BARANEK, Marie-Elisabeth MERLIN et Diane DE CICCO

Le 9ème Symposium International de peinture Paul Ricard s’est clôturé ce samedi 14 juillet 2018.

A la surprise générale, ce n’est pas un mais deux gagnants qui remportent cette 9ème édition, le jury n’ayant pas réussi à les départager.

Pour rappel, 5 artistes peintres ont été sélectionnés sur dossier de candidature par les membres du jury, en juin dernier. Chaque dossier de candidature contenait un CV, une lettre de motivation, une fiche administrative à remplir ainsi que des photos de quelques unes de leurs œuvres. Ils ont ensuite eu 6 jours, en résidence sur l’île de Bendor, du 9 au 14 juillet 2018, pour réaliser une oeuvre picturale s’inspirant de la citation de Paul Ricard [à propos de l’île de Bendor] : “Cette île m’a passionné, en y construisant un monde en miniature, tout m’était permis, je n’avais à tenir compte que de sa superficie, du ciel et de la mer comme seules limites de mes rêves.”. La Passion de Créer.

Le jury était composé de : MYRNA GIRON-RICARD, Présidente du Jury et Chargée de la culture sur les Îles Paul Ricard – En charge de l’organisation générale du Symposium ; Charline BOURCIER, artiste-peintre et lauréate du Grand prix du Symposium 2016 (Catherine DELSOL, lauréate du Grand prix du Symposium 2017 n’ayant pas pu être présente) ; Amandine HUTIN-DIANA, Chargée de mission culture à la Métropole TPM (Toulon Provence Méditerranée) ; Isabelle BERAUD, conservatrice en chef du patrimoine ; Mireille MAESTRE, Professeure d’Arts Plastiques et Luc LACORTIGLIA, Architecte et Responsable des rénovations de l’île des Embiez.
Ensemble et selon les critères techniques de sélection du Symposium International de peinture Paul Ricard, ils ont ainsi élu ex-æquo : Marie-Elisabeth MERLIN et Jean-Charles MILLEPIED. Toutes nos félicitations à eux !

Marie-Elisabeth MERLIN a retranscrit dans son tableau la création de l’île de Bendor par Paul Ricard, dans un mélange de figuration et abstraction. Dans la barque, à la barre, Monsieur Paul Ricard lui même, menant les opérations.

Tableau de Marie Elisabeth Merlin pour le 9ème Symposium International de peinture Paul Ricard
Peinture de Marie-Elisabeth Merlin pour le 9ème Symposium International de peinture Paul Ricard

Jean-Charles MILLEPIED a, quant à lui, peint à partir de signes et de ressentis : le vent qui souffle dans les arbres, les couleurs du paysage, la dynamique générale de l’île, tout cela lui procurant un sentiment de quiétude et d’apaisement représentés dans une peinture à la fois douce et virile.

Tableau de Jean-Charles Millepied pour le 9ème Symposium International de peinture Paul Ricard
Peinture de Jean-Charles Millepied pour le 9ème Symposium International de peinture Paul Ricard

Merci et bravo à tous les artistes peintres présents cette année pour cette belle semaine ainsi qu’à tous les visiteurs de l’île avec qu’ils ont eu l’occasion d’échanger et de partager mais aussi aux organisateurs et membres du jury.
A l’année prochaine !

les artistes du 9ème symposium international de peinture paul Ricard

Les traditions de Noël en Provence

Les traditions de noël en provence

Riche de ses traditions, la Provence fait de Noël une fête très importante dont les festivités commencent dès le mois de novembre.

En effet, la période de l’Avent est très importante, notamment grâce à ses foires aux santons, qui permettent de découvrir les artisans et d’enrichir sa crèche d’année en année. Cette dernière est réalisée dans les foyers tout début décembre. Ces petits personnages de crèche en terre cuite peinte sont réalisés par divers santonniers locaux, venant d’Aubagne, de Saint-Maximin, de Barjols ou encore de Marseille. D’ailleurs, il y a de nombreuses années, un festival de crèches était organisé par Mr Paul Ricard sur l’île de Bendor, dans le théâtre Vincent Scotto. 

Le 24 décembre, la table calendale est dressée. Traditionnellement, cette dernière, composée de trois nappes blanches, est éclairée par trois chandeliers et garnie avec le blé de la Sainte-Barbe. A cette table, quel que soit le nombre de convives, un couvert supplémentaire est systématiquement ajouté, il symbolise la place du pauvre. On lui réserve également une part de nourriture.

La veillée de Noël débute par le cacho-fio. Lors de cette cérémonie, le plus jeune et le plus âgé de la famille choisissent une bûche d’un arbre fruitier et ils font ensuite trois fois le tour de la table. Le « papé » dépose la bûche dans l’âtre et puis la bénit avec du vin chaud en prononçant des paroles en provençal.

La soirée se poursuit en deux parties, avec le gros souper, servi avant la messe de minuit, composé de 7 plats maigres, essentiellement à base de légumes, quelquefois de poisson mais jamais de viande (exemple : carde, épinard, soupe à l’ail, anchoïade…). Puis les convives quittent la table pour se rendre à la messe de minuit, dans certaines communes, il est encore possible de voir une pastorale (représentation théâtralisée de la nativité). C’est après la messe que les fameux treize desserts font leur apparition sur la table, composés des 4 mendiants (représentant les différents ordres religieux ayant fait vœux de pauvreté : noix ou noisettes, figues sèches, amandes et raisins secs), de dattes, de nougats (blanc et/ou noir), de pâte de coing, des oreillettes, des pommes, des poires, des mandarines, des papillotes ainsi que la fameuse pompe à huile (fougasse sucrée à l’huile d’olive)…. En fonction des régions et des familles, le choix des desserts peut varier, mais leur nombre est immuable car il symbolise le Messie entouré de ses douze apôtres.

Les îles Paul Ricard vous souhaitent de très belles fêtes de fin d’année !

Newsletter Abonnez-vous